Texte : Florian Baudouin
Photos : Bente van der Zalm

Mogwai, les piliers de la scène post-rock depuis plus de vingt ans sont de passage à Lyon, au Transbordeur, à l’occasion de leur tournée européenne et ont embarqué dans leurs bagages bdrmm, jeune quatuor anglais ayant sorti un premier EP en 2019, suivi d’un album en 2020. En arrivant, on est assez surpris de constater que le concert aura lieu sur la petite scène du Club Transbo, d’autant que la salle est pleine d’emblée.

C’est donc Bdrmm qui démarre la soirée dans une ambiance très froide sous une lumière bleue qui colle parfaitement avec l’univers post-rock du groupe, marqué par des guitares mélodiques claires et une voix sur laquelle on applique force reverb et delay, ce qui est d’autant plus perceptible lorsque le chanteur s’adresse au public. Cette atmosphère est renforcée par des parties rythmiques de basse et de batterie lourds et profonds. Tout au long de leur set, ils feront la part belle aux effets, allant jusqu’à transformer la mélodie en cacophonie volontaire. Le dernier morceau est plus atmosphérique et planant, avec une nappe de synthés avant de se finir dans le chaos. C’est une découverte intéressante sur laquelle on gardera un œil.

C’est au tour de Mogwai d’entrer en scène et de défendre son dernier album, “As The Love Continues”, sorti en pleine pandémie, qu’ils n’ont donc pas pu présenter avant cette tournée. On démarre ainsi avec ‘To The Bin My Friend, Tonight We Vacate Earth”, premier titre de l’album. On va vite avoir deux des rares titres du groupe avec du chant, à savoir « Ritchie Sacramento », puis « Take Me Somewhere Nice », issu de l’album Rock Action, sorti en 2001. On alterne entre des titres grandiloquents et d’autres plus doux et mélancoliques. On note également “Killing All The Flies” dont une légère ligne vocale est jouée au synthé. 

Ce fut un plaisir pour le public de découvrir cet album en live, jusqu’au suivant qu’on imagine aussi réussi, tant le groupe écossais a su se renouveler au fil des années.

Eldorado & co

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.