La chronique du  nouvel album de King Gizzard & The Lizard Wizard est désormais disponible sur notre site. Bien sûr, nous avons également mis à jour notre Chaotic Playlist. Nous avons aussi sélectionné quelques nouveaux albums que vous devriez écouter. Découvrez vite tout ça !

King Gizzard & The Lizard Wizard – Changes

Le mot d’ordre est toujours à l’improvisation, même si ce Changes se démarque de ses prédécesseurs par un concept simple : le motif « Ré-Fa# » qui revient continuellement alimenter les mélodies. Simple.. presque simpliste ? Cliquez sur l’image pour lire la chronique complète.

Autres sorties à découvrir

The Haunted Youth – Dawn of the Freak

En deux ans à peine, The Haunted Youth s’est imposé en tête du peloton indie belge, et il semble qu’ils n’abandonneront pas ce rôle de sitôt. Avec la sortie de son premier album Dawn Of The Freak, le groupe de Joachim Liebens atteint le point culminant d’un parcours passionnant. Musicalement, The Haunted Youth se rapproche du shoegaze et de la dreampop de grands héros tels que Slowdive, The Cure, My Bloody Valentine et DIIV, mais possède sa propre identité et un son immédiatement reconnaissable, avec cette guitare onirique caractéristique, ces synthés mélancoliques et la voix douce et suave de Liebens. (Mayway Records)

Orange Skyline – Orange Skyline

Aujourd’hui, Orange Skyline a sorti « Orange Syline », son nouvel album. Le groupe lui-même considère le nouvel album comme un disque européen. Ils se considèrent comme un groupe de rock and roll européen et s’inspirent de groupes de rock and roll européens classiques comme The Who, The Stones et Oasis. La production était entre les mains de J.B. Meyers. (Sony Music)

Born Without Bones – Dancer

Avec Dancer, Born Without Bones prouve que leurs talents de compositeurs sont plus aiguisés que jamais. Tout au long de cet album aux arrangements luxuriants, le groupe incorpore divers changements d’accords et de textures qui sont à la fois surprenants et satisfaisants – et jamais à une seconde d’écart d’un super hook. Les textes de Born Without Bones suivent la croissance du chanteur/guitariste Scott Ayotte depuis le début de sa vingtaine jusqu’à aujourd’hui, et maintenant « Dancer » explore l’étrange mélange de satisfaction et de conflit qui accompagne le fait d’être adulte. L’album aborde des thèmes existentiels en incorporant des histoires dans les moments plus autobiographiques d’Ayotte, en puisant toujours dans un esprit inhabituel d’honnêteté émotionnelle. (Pure Noise Records)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.