Texte : Paul van der Zalm

Liverpool appelle… C’est toute une déclaration que d’appeler son premier EP Grand National et de faire en sorte que la chanson titre soit un anti-slogan contre cette célèbre course de chevaux et les paris qui l’entourent (” I wouldn’t place a bet if you paid me”). Ces gars-là le font et ils le font de manière convaincante, avec l’audace de Sports Team, le second degré de The Fall et l’esprit combatif de The Jam. Les guitares soutiennent le chant staccato et, au bout d’une minute ou deux, on se dit que c’est une chanson punk parfaite, mais il y a ensuite une outro et, une minute plus tard, une autre, et le compte à rebours pour la prochaine chanson commence.

La chanson suivante s’appelle “Popshop !” (une chanson pop sur la consommation de chansons pop) et est tout aussi cynique, mais elle joue avec vos attentes et ressemble plus à une chanson optimiste comme celles que Shame ou Franz Ferdinand pourraient faire. À la fin de la chanson, vous devez écouter attentivement s’ils chantent Popshop ou Shut up.

En plus de ces singles sortis précédemment, il y a deux nouvelles chansons sur cet EP : Crass est une chanson avec un rythme ferme et entraînant et des voix parlées qui se transforment en voix distordues, semblables à celles de Dalek. En termes d’atmosphère, elle nous rappelle un peu la poétesse contestataire Anne Clarke ; au début, “Slow Burner” est une chanson dansante, surtout en raison de la ligne de basse, mais, grâce au son des cloches de vache, elle se termine inévitablement par le chaos.

Grand National sort aujourd’hui sur le sympathique label Nice Swan Records qui accueille également Pip Blom. Sur ce label, ils ont sorti en mai 2020 le tout aussi socialement critique “(Don’t wanna get on) David Byrne’s Badside”, mais celui-ci est absent de cet EP, ainsi que les chansons autoproduites ‘Not Yr Man’ et l’ironique ‘Football’.

Le fait que l’EP soit déjà épuisé en prévente montre que le groupe s’est construit une sacrée réputation. Espérons que nous pourrons bientôt admirer Sean Murphy-O’Neill (guitare/chant/sonnaille ), Sean Thomas (batterie/chant), Michael Downes (guitare) et Sam Brennan (basse) en concert. On est prêts à saisir l’occasion !

Fun fact : au départ, le groupe voulait tourner le clip de “Grand National” dans un bureau de pari bien situé, mais cela ne s’est (malheureusement) pas produit lorsque ce bureau a pris connaissance de la signification des paroles…

Nice Swan Records

Photo : Charlie Harris