Les chroniques des albums de Goat Girl et Rats on Rafts sont désormais disponibles sur notre site. Bien évidemment, nous avons aussi concocté une nouvelle playlist CHAOTIC TWENTY avec les meilleures sorties alternatives de la semaine. Découvrez tout ça ci-dessous !

Goat Girl – On All Fours

Sur la plupart des chansons de cet album, les arrangements vocaux bien pensés ressortent à nouveau. L’un des meilleurs exemples en est le chant en canon à la fin de P.T.S. Tea. Cliquez sur la jaquette pour lire la chronique complète.

Rats on Rafts – Excerpts From Chapter 3: The Mind Runs A Net Of Rabbit Paths

Il est impossible d’écouter “Excerpts From Chapter 3” en mode shuffle, c’est une histoire avec un début, un milieu et une fin et elle doit être écoutée dans son intégralité pour pouvoir saisir toute la magie de ce chef-d’œuvre créatif. Cliquez sur la jaquette pour lire la chronique complète.

A écouter cette semaine :

Chaque semaine CHAOS met en lumière quelques titres que vous devez absolument écouter. Pour la semaine 4, voici ce qu’ont pensé Hanna de Vries, Koen Ruijs et Jay Landman des titres suivants :

King Gizzard and the Lizard Wizard – O.N.E.

Genre : Rock Psychédélique
FFO : Psychedelic Porn Crumpets, Altın Gün
Pourquoi ? La chanson est très bien construite et sait comment retenir l’attention. (HdV)

Black Start Jackals – Party People

Genre : Rock alternatif
FFO : Cattfish & the Bottlemen, The Amazons, Biffy Clyro
Pourquoi ? Titre indie/Alt-Rock merveilleux, grandiose, de la part du groupe basé à Glasgow, Black Star Jackals. Un riff de guitare puissant accroche rapidement l’auditeur, et le refrain reste dans votre mémoire longtemps après la fin de la chanson. (JL)

Palma Louca – Stationary Life

Genre : Indie/Shoegaze
FFO : Sundara Karma, The Night Café, VANT
Pourquoi ?  Un bijou mélodique qui garantit une résonance pour tous les auditeurs. Les voix oniriques fonctionnent parfaitement avec la guitare claire, la basse rythmée et la batterie entraînante ; les synthés mélodiques apportent un dernier polissage, ce qui donne une chanson magnifique. (JL)

Docile Bodies – Only This

Genre : Punk
FFO : Eagulls, The Murder Capital, The Sound
Pourquoi ? Une guitare électrique sinueuse, portée par une basse vrombissante et une batterie entraînante donne le ton dans “Only This”, le premier single du quatuor post-punk Docile Bodies. Dès que le chanteur Sjoerd Aarden émet ses premiers hurlements, on entend un sentiment de frustration. Les autres membres du groupe essaient désespérément d’apprivoiser cette frustration. Mais ils semblent s’abandonner aux voix perdues au milieu de la chanson et à partir de ce moment, ils sont à la dérive. La chanson se transforme en un moteur qui tourne à toute allure, porté par une mélodie de guitare hurlante qui mène la chanson vers le terminus. “Only This” vous emmène dans un monde de désillusion. Avec la peur de l’avenir quand vous restez immobile dans un monde qui ne cesse d’avancer. (KR)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *